Archives de catégorie Dentaire

Rentrée Scolaire et hygiène dentaire

Voici venu le retour à la routine scolaire dans la maison, bousculant trop souvent l’hygiène dentaire. Quel est donc notre portrait quant à la santé dentaire de nos enfants ?

Des études récentes démontrent que les enfants exhibant une pauvre santé dentaire étaient plus à risque d’avoir une expérience de douleur dentaire pouvant affecter leur concentration et leur nutrition, conduisant dans certains cas à un retard de croissance. Ces enfants, plus à risque de manquer l’école, avaient également de piètres performances scolaires. La santé bucco-dentaire ne se limite donc pas uniquement à la bouche, mais a des répercussions sur le bien-être général de l’enfant, tant au niveau fonctionnel, psychologique et social… et académique!

Heureusement… tout cela peut être évité. Procurer à nos enfants une bonne santé dentaire dès leur jeune âge leur garantit une santé globale essentielle à leur développement optimal, leur expérience éducationnelle et par conséquent leur performance académique. Il est donc important de leur montrer à bien prendre soin de leur bouche au quotidien. Voici donc quelques conseils précieux pour les parents :

1 – Première Visite
Il est recommandé d’amener votre enfant chez le dentiste entre 6 et 12 mois, afin de bénéficier des recommandations préventives personnalisées aux particularités de votre enfant. Le but ultime vise l’acquisition et le maintien d’une santé bucco-dentaire tout au long du développement de l’enfant.

2 – Hygiène
Débuter le nettoyage de la cavité orale dès la naissance à l’aide d’une lingette mouillée et débuter le brossage à l’apparition de la 1ère dent. Continuer de brosser vous même les dents de votre enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 8 ans, tout en le laissant prendre la relève graduellement. Brosser un minimum de 2 fois par jour, pour 2 à 3 minutes le matin et le soir avant le coucher à l’aide d’une brosse à poils souples. Une brosse à dent électrique est plus efficace qu’une brosse manuelle et l’ajout d’un dentifrice fluoré selon le risque carieux de votre enfant sera d’une aide précieuse. Lorsque 2 dents se touchent, passer la soie dentaire entre les dents le soir à l’heure du coucher afin de prévenir l’accumulation de bactéries générant les caries. Au besoin, l’ajout d’un rince-bouche fluoré sans alcool permettra une prévention accrue chez les enfants à risque élevé de carie dentaire.

3 – Le gouter
Mettez des aliments sains comme du fromage, yogourt nature, bâtonnets de légumes frais, fruits frais) et évitez les aliments collants. Évitez les jus, les liqueurs, les boissons sportives dont l’acidité érode sans contredit les dents. L’eau est la meilleure option pour s’hydrater tout au long de la journée. Montrer à votre enfant à finir le repas avec un morceau de fromage, afin de diminuer l’acidité favorisant la carie dentaire

4 – Sport
Si votre enfant est un sportif aguerri, n’oubliez pas de lui procurer un protecteur buccal adapté à sa dentition afin d’éviter toute blessure aux lèvres, joues, langue, dents, mâchoires… et ultimement les commotions cérébrales.

5 – Visitez votre dentiste
Mieux vaut prévenir que guérir ! Suivez les recommandations de votre dentiste quant à la fréquence des suivis requis par la condition de votre enfant.

6 – Prêchez par l’exemple
Pratiquer vous-mêmes ces saines habitudes de vie, et vos enfants suivront vos traces beaucoup plus aisément.

En espérant le tout vous aider, bonne session d’automne avec vos petits et grands !

Mon bébé a des tâches noires sur les dents, est-ce grave ?

Les tâches noires sur les dents des bébés ne sont pas rares. Sans gravité aucune. Souvent impressionnantes, leur caractère inesthétique pousse souvent les parents à les faire enlever chez le dentiste. 

Les bactéries en sont la cause

Egalement appelées « black stains » ou « tartre juvénile », les tâches prennent la forme d’un fin liseré ou d’une ligne, de couleur noire. Elles sont le plus souvent situées dans la partie la plus proche des gencives et dans le sillon qui sépare la gencive de la racine de la dent.

Leur fréquence varierait entre 2.4% et 18%, d’après une revue scientifique [1] datant de 2015, avec une répartition équivalente entre les deux sexes. Elles concernent souvent des enfants qui présentent peu de caries . Et en effet, celles-ci sont des coupables trompeurs car ce sont des bactéries qui  causent ces colorations disgracieuses. Avec en tête de liste, une espèce baptisée « bacteroides melaninogenicus », qui peuvent coloniser la bouche dès les premières éruptions de dents.

Les black stains sont le résultat d’une réaction chimique complexe [2]  : d’un côté, les bactéries produisent de l’hydrogène, qui prend la forme de sulfure d’hydrogène. De l’autre, du fer est contenu dans la salive ou libéré par les cellules du sang, les globules rouges qui transportent l’hémoglobine. Résultat, des dépôts de fer à la surface des dents…

Bonne nouvelle, ces colorations sont totalement bénignes et elles n’altèrent en rien la vitalité des dents. Cette plaque dentaire colorée a tendance à être riche en cuivre et en fer, deux substances qui joueraient un rôle dans la couleur noire, tout comme le sulfure d’hydrogène. 

Détartrage ou polissage à la rescousse

Du fait de leur caractère inesthétique, les parents les font souvent enlever par un chirurgien-dentiste. Des détartrages réguliers seront nécessaires puisque les dépôts tendent à se reformer malgré un brossage régulier des dents. Ces derniers sont difficilement réalisables chez les enfants de moins de 5 ou 6 ans. le polissage à l’aide d’une pâte à polir pour ôter les taches au fur et à mesure de leur apparition est preferable. « J’utilise une pulvérisation d’air flow (un mélange de sel marin, d’hydrogène et de carbone) à compléter par une pâte à polir, précise le médecin. Il est souvent nécessaire de le refaire une à deux fois. Attention, ce produit est à manier avec précaution et à réserver à l’usage exclusif des dentistes. »

Bien éduquer les enfants à se laver les dents est primordial, la brosse à dents électrique, qui nettoie mieux les dents et amuse davantage les enfants est recommandée

Heureusement, les taches ne concernent que l’enfance : à la puberté, les changements hormonaux modifient la composition de la salive, la bactérie coupable disparaît et les tâches aussi !

[1] Black stain and dental caries: a review of the literature. Zyla. Biomed Res Int. 2015;2015:469392. doi: 10.1155/2015/469392

[2] Les colorations dentaires noires exogènes chez l’enfant : Black-stains. Bandon. Archives de Pédiatrie. Doi : 10.1016/j.arcped.2011.07.014 http://www.em-consulte.com/article/672697/les-colorations-dentaires-noires-exogenes-chez-len

Quelques uns de mes Cas

Quelques-uns de mes cas traités au cabinet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute l’histoire des dents !

Une petite video sympathique qui explique l’histoire, la composition et la typologie des dents selon les espèces.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=wrPEjEqURJg[/embedyt]

ps:

je ne suis pas forcement d’accord avec les nuances évolutionnistes de ce contenue.

merci tout de même Ted-ED

Pour un sourire aussi éclatant que vos lumières de fête !

Les festivités de fin d’année sont souvent synonyme d’excès en matière de nourriture et de boisson.

Pour garder un sourire en santé et aussi éclatant que vos lumières de fête de fin d’année, voici quelques conseils à suivre pendant la période des fêtes

1-  Maintenez de bonnes habitudes d’hygiène. Malgré les horaires bouleversés parce que l’on rend visite à la parenté et les enfants qui se couchent plus tard (ou trop tard!) il est important de brosser au moins deux fois par jour (surtout avant d’aller au lit)
2-  Les boissons alcoolisées sont très acides et peuvent causer des dommages irréversibles à l’émail de vos dents. Évitez de vous brosser les dents immédiatement après la consommation de ces boissons (attendre au moins 30 minutes) et n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau. L’utilisation d’un dentifrice qui reminéralise l’émail  est recommandée.
3-  Consultez votre dentiste si des sensibilités ou des douleurs sont apparues dans les derniers temps. La plupart des cabinets dentaires ferment leurs portes pendant les périodes des fêtes. Soyez prévoyant et ne laissez pas une vilaine carie gâcher la fête.
4-  Profitez de vos vacances et bonne année 🙂

Halloween : conseils pour protéger les dents de ses enfants

 

Fête très amusante autant pour les adultes que pour les enfants, l’Halloween amène l’occasion de vêtir des costumes originaux, de décorer avec des lumières et des ornements et, bien sûr, de consommer des friandises. Qui dit Halloween dit nécessairement bonbons en abondance. Comme cette fête aura lieu dans quelques semaines, nous vous donnons des conseils pour protéger vos dents et celles de vos enfants.

Lorsque vous ou votre enfant consommez des sucreries, les bactéries qui se trouvent dans la plaque dentaire se mélangent au sucre pour produire un acide qui attaque l’émail des dents. Brosser ses dents et passer la soie dentaire permet d’enlever les bactéries qui forment cet acide. Il est donc toujours recommandé de brosser ses dents après avoir mangé des sucreries afin de limiter les attaques acides sur les dents.

Autres conseils pour protéger ses dents

  • Consommez les friandises au moment des repas, car la salive est plus abondante à ce moment et elle aidera à neutraliser l’acide qui peut s’attaquer aux dents.
  • Évitez les friandises collantes qui peuvent rester coincées entre les dents.
  • Rincez-vous la bouche avec un verre d’eau après avoir consommé des friandises. L’eau aidera à retirer une partie des sucres.
  • Terminez avec la consommation d’un produit laitier. Les produits laitiers diminuent l’acidité en bouche.

Grossesse et hygiene dentaire

La grossesse représente une période de potentielle fragilité pour vos dents et vos gencives. Cette fragilité peut d’une part avoir des répercussions sur la santé de la maman mais également sur celle du foetus en cas d’infections gingivales ou dentaires mal ou non traitées.

Ainsi l’hygiène bucco-dentaire est trés importante pendant votre grossesse.
Grossesse et alimentation

Une saine alimentation permettra à la femme enceinte le bon développement de son enfant et la protection de ses propres réserves.

elle favorisera aussi une excellente condition buccale et gardera la carie dentaire hors d’atteinte.

Parmi les saines habitudes on propose des collations composées de fruits et de légumes frais, de noix et de fromages fermes. Favoriser l’eau au jus, éviter la consommation de caféine, ou de boissons gazeuses. Éviter les sucres raffinés qui font beaucoup varier la glycémie.

Accordez une attention particulière aux aliments collants tels les figues, dattes, raisins secs, etc., surtout en collation. Malgré leurs qualités nutritives, elle collent aux dents et peuvent favoriser la carie dentaire.

Vomissements et reflux gastriques


La grossesse entraine souvent l’apparition de nausées provoquant des vomissements et des reflux gastriques.

La présence d’acide provenant de l’estomac est très néfaste pour les dents et peut provoquer un phénomène d’érosion dentaire, favoriser l’apparition de caries et irriter les tissus buccaux, surtout les gencives.

En cas de vomissements ou de reflux gastriques, il est recommandé de rincer abondamment la bouche avec de l’eau après un épisode et d’attendre une période de 30 minutes avant de brosser les dents, pour éviter d’abimer les dents avec la présence du liquide gastrique en bouche. Il est aussi possible d’utiliser un dentifrice à PH neutre, un rince-bouche neutre ou de la gomme à mâcher sans sucre ou au xylitol pour protéger la dentition et stimuler la salivation.

 

La grossesse affecte la dentition
Les dents sont touchées par les variations physiques et les habitudes de la femme enceinte. Les variations hormonales provoquent une acidification de la salive. La présence de nausées rend l’hygiène buccale, surtout le brossage, parfois difficile. Les nausées et la pression du bébé sur l’estomac, favorisent les changements alimentaires et font apparaitre la nécessité de plusieurs petits repas par jour (grignotage).

Finalement, les dents sont touchées par les vomissements en début de grossesse et les reflux gastriques souvent présents en fin de grossesse. Tous ces facteurs peuvent favoriser l’apparition de problèmes touchant directement les dents tels l’érosion et la carie dentaire et sont à considérer sérieusement.

La gingivite : 

Une gingivite est souvent observée : les gencives sont un peu gonflées, rouges et saignent facilement au moindre contact.

Chez les femmes ayant une hygiène buccale correcte, cette gingivite est très modérée et régresse après l’accouchement.

Dans le cas contraire, en présence de plaque dentaire, de tartre, il y a aggravation des symptômes. La gingivite se transforme alors en maladie parodontale avec résorption de l’os et mobilité des dents. La maladie parodontale continue d’évoluer après l’accouchement.

Attention les maladies parodontales augmentent les risques d’accouchement prématuré.

L’épulis :

C’est une petite tumeur bénigne rouge, arrondie et hémorragique qui se situe le plus souvent entre deux dents. Son apparition est liée à un facteur irritatif (tartre, carie). Dans la plupart des cas, elle disparaît après l’accouchement.

Les caries :

L’apparition de caries au cours de la grossesse est favorisée de façon indirecte. En effet, les gencives étant sensibles, la future maman évite le brossage. La diminution de l’hygiène bucco-dentaire favorise l’accumulation de plaque et par voie de conséquence, les caries.

C’est pourquoi :

Une consultation chez votre dentiste avant le deuxième mois de grossesse s’impose.

Lui seul pourra vous aider à mettre en œuvre un programme de prévention qui comprendra un apprentissage de techniques d’hygiène à domicile et des séances de contrôle au cabinet.

Les soins au cabinet dentaire :

Durant les trois premiers mois, les risques pour le bébé sont maximaux. Les seuls traitements pouvant être réalisés, sont les soins d’urgence. D’une manière générale, il est préférable de reporter après l’accouchement la suite des traitements.

Il n’existe aucune contre-indication à l’anesthésie locale.

La réalisation d’amalgame (plombage) ainsi que leur dépose est déconseillée (Conseil supérieur d’hygiène publique de France) :

  • chez les femmes enceintes à cause du passage du mercure à travers la barrière placentaire
  • chez les femmes allaitantes à cause du passage par le lait du mercure vers le nourrisson.

Le chewing-gum est également déconseillé chez les femmes enceintes ayant de nombreux amalgames du fait du relargage du mercure pendant la mastication. 

Les médicaments :

Douleurs : seul le paracétamol (Doliprane, Dafalgan, etc…) est autorisé. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)  y compris l’aspirine sont déconseillés. Ils présentent même un danger de mort fœtale à partir du 6ème mois de la grossesse.

Infection : l’amoxicilline (Clamoxyl, Agram, etc…) et les macrolides (Rovamycine, Josasine, etc…) sont autorisés.

Les tétracyclines sont à proscrire. Cette molécule est responsable de colorations disgracieuses sur les dents définitives du bébé.

Les radiographies :

Une étude américaine tendait à prouver que les femmes enceintes passant des radiographies dentaires, avaient un risque deux fois supérieur d’accoucher d’un bébé de petite taille.

D’après cette étude, les radiations influeraient sur la glande thyroïde. (Cette glande située dans la partie avant du cou secrète des hormones qui interviennent au niveau de la croissance osseuse).

L’Association dentaire américaine a donc recommandé l’utilisation d’un protège thyroïde et d’un tablier de plomb pendant la radiographie dentaire chez les femmes enceintes.

Il est à craindre que les femmes enceintes hésitent à consulter un dentiste pendant leur grossesse du fait des conclusions de cette étude.

A l’heure actuelle les cabinets dentaires utilisent de plus en plus la technique de la radiographie numérique, cent fois moins irradiante, qu’une radiographie conventionnelle.
Les bonnes habitudes d’hygiène dentaire

Une bonne hygiène dentaire est essentielle pour prévenir ou contrôler la gingivite de grossesse, en éliminant les bactéries de la plaque dentaire.

Il est généralement recommandé de brosser les dents à l’aide d’une brosse souple ou extra-souple 2 à 3 fois par jour et de passer le fil dentaire au moins une fois par jour, idéalement le soir, afin d’éliminer adéquatement la plaque dentaire et les résidus d’aliments.

Le brossage précédent le coucher est le plus important, car la production de salive est diminuée la nuit et son effet protecteur est donc moins important. En plus des recommandations habituelles, la femme enceinte pourra rincer la bouche après chaque petits repas avec de l’eau pour diminuer les résidus alimentaires au niveau des gencives et entre les dents. En cas de nausées lors du brossage, essayer le brossage avec une brosse de plus petit format (pour enfant) et favoriser des mouvements plus délicats. Certaines femmes préfèrent de ne pas utiliser de pâte dentifrice.

Comment diminuer la sensibilité dentaire ?

Si, à l’approche des beaux jours, vous ressentez une crainte à l’idée de mordre à pleines dents dans une glace ou de boire un jus de fruits bien frais, vous souffrez sans doute d’hypersensibilité dentaire. Cette intolérance au froid, mais également aux aliments chauds, est due à une exposition de la dentine, cette partie à la base de la dent qui est beaucoup plus sensible à cause du nombre important de terminaisons nerveuses.

Cette exposition peut être due à une rétraction de la gencive, un brossage trop vi126197-13-08-2015-alimentation-imggoureux ou encore à un grincement de dents trop fréquent.

Pour contrer cela, il existe des dentifrices adaptés qui réduisent cette sensibilité dentaire. Quelques gestes faciles peuvent également diminuer les effets de ce trouble. Utiliser une brosse à dents à poils plus souples, se brosser les dents moins énergiquement en poussant moins fort sur les dents, éviter les aliments acides entre les repas, jus de fruits, sodas…

Quels produits faut-il choisir pour diminuer sa sensibilité dentaire ?
  • Les dentifrices

Ils contiennent des agents actifs capables de favoriser la re-minéralisation de l’émail. Lors d’un brossage, ces agents actifs se fixent aux dents et améliorent la teneur en minéraux de celles-ci.Ces dentifrices sont généralement composés de fluorure de sodium, d’étain de calcium ou d’amine. D’autres produits favorisent également la réparation de l’émail en synthétisant un de ses composants naturels, l’hydroxyapatite.En plus des produits cités plus haut, certains dentifrices contiennent des substances capables de boucher les tubulis dentinaires ; ce qui permet d’agir rapidement sur la sensation de lancement dans la dentition. Il est conseillé d’utiliser ces dentifrices matin et soir, sur une période de 3 mois. Pour encore plus accentuer leur effet, il n’est pas obligé de se rincer la bouche à l’eau après le brossage.

  • Les bains de bouche

A utiliser en complément du brossage, ils contiennent également des sels fluorés et des agents protecteurs de même composition que les dentifrices. Une utilisation durant une quinzaine de jours après chaque passage de brosse à dents est en général suffisante.

  • Les brosses à dents :

Contrairement à une idée reçue, les brosses à dents à poils souples sont plus efficaces pour le brossage car les poils usent moins l’émail et glissent plus facilement dans l’espace inter-dentaire.

En cas de sensibilité haute, il existe des brosses à poils extra-souples avec brins arrondis. Attention à ne pas trop presser la brosse sur les dents pour ne pas favoriser l’érosion de l’émail et préférer des mouvements verticaux de la gencive vers la dent plutôt que horizontaux.

  • Quelques conseils supplémentaires :
  1. Après la consommation d’aliments acides, il vaut mieux attendre 30 minutes avant de se brosser les dents pour permettre à l’émail de durcir à nouveau.
  2. Eviter les brosses à poils durs ou moyennement durs qui favorisent l’érosion de l’émail et attaquent les gencives.
  3. Ne pas utiliser un dentifrice « blancheur » quotidiennement. Ses principes actifs ont tendance à être plus abrasifs. Alterner avec un dentifrice pour dents sensibles.

Les vacances sont là!

 

A l’approche des beaux jours, il est bon de rappeler l’essentiel des règles d’hygiène bucco-dentaires.

 

Été, chaleur, vacances évoquent également glaces, sodas et autres friandises… Ceci dans un cadre beaucoup plus détendu! Mais tous ces aliments sont sucrés ou acides, voire les deux… ce qui est très dommageable pour l’émail dentaire.

En vacances, on a le temps, alors il faut le prendre…

N’oubliez pas un brossage appliqué matin et soir APRES les repas pendant 3 minutes c’est le minimum pour une bonne hygiène dentaire.

Pour avoir une bonne hygiène dentaire mettez donc dans votre valise:

1/ une brosse à dent NEUVE, souple avec une petite tête

2/ un dentifrice fluoré, de préférence

3/ du fil dentaire et des brossettes inter-dentaires adaptées pour les personnes ayant des problèmes de gencives

4/ éventuellement un bain de douche fluoré (qui ne remplacera en aucun cas un brossage efficace)

Sodas, le saviez vous?

imagesAprés avoir consommé un soda ou un autre type de boisson acide ( comme le jus d’orange ou de citron), rincez vous la bouche et attendez au moins 20 minutes avant de vous brosser les dents.

Les sodas ont en effet une action érosive qui fragilise l’émail dentaire, et un brossage immediatement aprés, peut le fragiliser encore davantage.